Pleins feux sur... / Nos dernières nouvelles

27 avr.

Les travaux de David Gareau dans l'actualité.

L'article publié dans Nano Letters (2016, 20, 3976) a fait la manchette de plusieurs journaux.

En savoir plus

08 avr.

Rencontrez nos nouveaux lauréats du 1er cycle.

Félicitations à Oscar Javier Gamboa Marin, Eric Isbrandt et Ibrahim Jaber.

En savoir plus

Témoignages / À propos de la science en flux continu

  • Le procédé en flux continu compte parmi les 10 domaines de recherche clés de l'ingénierie verte à prioriser, selon un vote des membres de la table ronde pharmaceutique du ACS Green Chemistry Institute [traduction libre].
  • Le simple manque de familiarité pourrait devenir une entrave sérieuse aux perspectives de développement de la synthèse organique en flux continu. Étant donné que les chimistes de synthèse sont principalement formés pour appliquer les techniques conventionnelles en discontinu au laboratoire, les aspects techniques de la chimie en flux continu pourraient leur sembler inutilement intimidants et étrangers [traduction libre].
  • Comparés aux réacteurs discontinus conventionnels, les méthodes de microflux continu constituent une sérieuse solution de rechange pour combler leurs lacunes existantes, telles que la faible productivité ou le manque d'efficacité du transfert énergétique [traduction libre].
  • Particulièrement, les systèmes de flux continu offrent un avantage supplémentaire en comblant le fossé qui existe entre les chimistes de paillasse et les ingénieurs chimistes du fait qu'ils reproduisent la production grande échelle à l'échelle laboratoire [traduction libre].
  • L'élimination des déchets dans tous les aspects du processus de fabrication constitue l'une des principales motivations du développement de méthodes de synthèse en flux continu. La mise en œuvre des procédés en flux continu permet la réduction de notre empreinte carbone, moins de manipulation de produits intermédiaires, et la diminution des délais d'exécution durant la transformation du produit de départ au produit final [traduction libre].
  • À grande échelle, les objectifs de la chimie verte et de l'industrie s'alignent. Des normes de sécurité rigoureuses, une production minime de déchets, et une efficacité énergétique ne sont pas simplement des suggestions mais bien les exigences d'un procédé rentable. L'un des objectifs fondamentaux de la chimie et de l'ingénierie vertes est de relever ces enjeux durant les premières étapes du projet, idéalement aussi tôt qu'au stade du développement de la réaction et de la chimie médicinale. La chimie en flux continu s'inscrit dans cette lignée [traduction libre].
  • La chimie et les procédés de fabrication en flux continu sont de plus en plus reconnus comme une option économiquement viable et, dans bien des cas, supérieure à la production en discontinu. Les méthodes en flux continu permettent habituellement d'accroître la sécurité, l'efficacité énergétique, la variabilité d'échelle et la reproductivité [traduction libre].